• 08.04.2015
  • 6

Chose promise, chose due : me revoici avec un DIY pour réaliser une étagère “pegboard”, customisable à souhait, et surtout super pratique !
L’idée est de pouvoir bouger les planches et les “pegs” un peu au gré de vos humeurs et selon les endroits où vous choisirez de l’accrocher.
Je vous avais déjà présenté un bout de ma salle de bain et son mur en ardoise ici. Cette fois-ci, j’avais envie d’une étagère près de mon lavabo, qui serve aussi de porte-serviette, sur lequel poser tous mes produits de bôôôté et autres trucs-qui-ne-servent-à-rien. Quelque chose de joli et pratique en somme.

DIY_etagere_pegboard_shelve_2

J’avais déjà repéré pas mal de pegboards, dont notamment celui-ci, mais la plupart du temps ils sont hors de prix, et surtout mon mur à cet endroit-là étant super étroit, je devais me résoudre à du sur-mesure. Et puis l’intérêt quand on le fait soi-même, c’est de pouvoir le customiser un peu comme on veut, d’où l’idée d’y ajouter des feuilles de liège pour y piquer des photos et autres trucs inutiles.

J’ai donc ressorti la perceuse, et j’ai pris mon courage à deux mains.
Et vous savez quoi ? En une après-midi c’est plié ! La perceuse ça fait toujours un peu peur, mais croyez-moi, c’est vraiment super simple à réaliser !

etagère_sdb_materiel

Pour ce DIY il vous faut:
– Une planche de base en bois
(ici une planche achetée prédécoupée de 80 x 30cm, exactement les mesures qu’il me fallait)
– Une planche suffisamment longue pour y découper les planches dont vous aurez besoin.
(environ 1m50, 3cm d’épaisseur – demandez à les faire découper si vous n’avez pas de scie sauteuse)
– Une feuille de liège
– Des tourillons (ici 8cm de diamètre)
– Une perceuse et sa mèche pour bois correspondant au diamètre de vos tourillons
– Un centreur pour tourillons
– Deux vis et leurs chevilles pour le mur
– Deux cache-vis parce que ce sera plus joli que la vis apparente.
– De la colle
– Une scie sauteuse si vous coupez vos planches vous même
– Des crochets à visser sous les planches, mais que je n’ai finalement pas utilisés.

plan1

J’ai commencé par réaliser un plan vite fait pour calculer la distance entre les trous à percer. J’ai ensuite calculé les mesures nécessaires pour la coupe de mes planches, sachant que j’avais déjà une idée de comment les disposer.

etagere_sdb_step1

Avec un crayon et une équerre, j’ai marqué les points à percer.

etagere_sdb_step2

Et c’est parti pour le perçage de trous ! J’ai marqué ma perceuse d’un masking tape pour la profondeur, mais ce n’est pas vraiment nécessaire (j’y suis allée plutôt à l’arrache au bout de 5min, la patience et moi on est pas copines).

etagere_sdb_step3

Ici malheureusement, dans le feu de l’action, j’ai oublié de prendre l’étape en photo. Lorsque les trous dans la planche sont faits, et que vous avez découpé votre planche à étagère aux dimensions voulues, placez votre centreur dans les trous et positionnez la tranche de votre planche dessus pour effectuer le marquage. Fixez ensuite votre planche, et percez la tranche.
Glissez les tourillons dans les trous et placez vos étagères !

etagere_sdb_step4

etagere_sdb_step5

Coupez votre feuille de liège aux dimensions que vous voulez (j’y ai rajouté une bande de masking tape) et collez-là sur une tranche ou ailleurs sur le panneau pour y piquer toute sorte de trucs comme de vieux polaroïds ou des broches !

DIY_etagere_pegboard_shelve_4

Et voilà ! Il ne vous reste plus qu’à percer des trous dans le mur, visser votre pegboard et cacher les vis avec les caches. Vous pouvez évidemment peindre l’ensemble, mais j’aime bien le bois brut. Et au lieu des crochets, les tourillons font très bien office de porte-serviette et porte-bijoux !

DIY_etagere_pegboard_shelve_3

Les deux illustrations sont de ma copine Izumi qui fait de très belles choses ( allez voir !)
Broches pin up, lapin et badge à fleurs orange de mes amies Peggy V. et Petit Pois d’Ici.

6 Potins

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *